Toute vie sur terre a besoin de lumière.

Sans lumière, pas de vie. La lumière est l’un des principaux fournisseurs d’énergie aux êtres vivants. Chaque créature vivante : humaine, animale ou végétale se focalise instinctivement vers la lumière.

La lumière a affecté l’horloge biologique et par conséquent cela influence la vie humaine et animale. S’exposer à la lumière entraine le métabolisme profond du corps, la lumière renouvelle la secrétion d’hormones (sommeil, fertilité etc…) et le fonctionnement des protéines dans le corps. La longeur du jour détermine notre horloge interne.

En automne et en hiver, dû au climat gris, de nombreuses personnes se sentent souvent inconfortables, fatigués et mélancoliques. Le corps a besoin d’être alimenté par de l’énergie. Une manque d’énergie conduit à des dépôts de graisse non désirés. Quand les jours deviennent plus courts en automne, l’absence de lumière provoque une hausse de la production de la mélatonine dans le corps.

La mélatonine est l’hormone responsable pour le sommeil. Ce mécanisme garantit notre fatigue quand il fait noir. Une augmentation de taux de mélatonine peut conduire à la dépression, dans cette période on connait une augmentation de crises cardiaques. Quand il y a moins de lumière nous savons qu’il y a aussi plus de perte osseuse, ce qui conduit à des conditions extrêmement douloureuses dont l’ostéoporose.